Mickaël Blomkvist est journaliste économique et rédacteur en chef de la revue Millénium. Reconnu pour ses talents journalistiques, Blomkvist et son équipe s'intéressent aux abus et autres magouilles des gros industriels suédois. Jusqu'au jour où Mickaël commet l'erreur de dénoncer les affaires douteuses d'Hans-Erik Wenneström sans  véritables preuves. Traduit en justice, il se voit condamner à une peine de prison et à une forte amende.

Afin de ne pas discréditer Millénium, Blomkvist décide de démissionner et de disparaître quelque temps de la scène médiatique. Il accepte une mission bien mystérieuse au fin fond de la Suède : enquêter sur la disparition d'Harriet Vanger il y a plus de 40 ans, et ce sur la demande insistante de son oncle, Henrik Vanger, chef du clan Vanger, fondateur de l'empire industriel familial.

Mickaël va découvrir une bien complexe histoire de famille où la haine, la jalousie et le mépris sont le lot quotidien des derniers membres qui la composent dans ce coin perdu de Suède. Secondé par la non moins mystérieuse Lisbeth Salander, jeune génie de l'informatique, Mickael est bien loin de se douter des horreurs qu'il va découvrir.

Gé-nial !! J'ai vraiment beaucoup apprécié. Les personnages sont attachants, la tension monte au fil de pages. Le scénario est très bien mené : c'est fouillé, détaillé et haletant. Bref, on a bien du mal à quitter ce Mickaël Blomkvist. A la différence des autres enquêteurs que l'on retrouve dans d'autres polars nordiques, notre justicier est plutôt intégre et n'a pas un lourd passé. Cependant, j'espère en apprendre un peu plus sur le personnage dans les 2 autres tomes.

Les Hommes qui n'aimaient pas les femmes / Stieg Larsson - Actes Sud, 2006