La chambre des morts

Tout commence lorsque la voiture de Sylvain et Vigo, 2 informaticiens chômeurs, percute, en pleine nuit, un homme dans une zone industrielle abandonnée de Dunkerque. Pris de panique, ils découvrent alors que cet homme détient une malette bourée de billets de banque. D'un commun accord, ils décident de se débarasser du corps et de partager ce magot providentiel. C'est alors le début d'une lente descente aux enfers, car cet argent devait servir à payer la rançon d'une petite fille aveugle, kidnappée et que l'on retrouvera assassinée.

Face à un sérieux psychopathe, le lieutenant Norman et Lucie Hennebelle, jeune femme flic mystérieuse, nous entrainent dans une sombre et glauque enquête. Taxidermie, dissection..., on plonge dans un monde inimaginable et  dans un paysage de brume, de froid et de pluie, qui renforce encore plus la noirceur et l'horreur de ce thriller.

Je découvre Franck Thilliez avec ce roman que j'ai apprécié. L'intrigue est plutôt bien menée, on baigne dans une ambiance lourde et oppressante du début à la fin et la tension monte au fil des pages. Cependant, je reste un peu sur ma faim. J'aurais aimé en savoir plus sur le personnage central de ce roman, la jeune enquêtrice, Lucie Hennebelle. Beaucoup de mystère plane autour d'elle dès le début de l'ouvrage et on n'en sait pas beaucoup plus à la fin. Dommage !

La chambre des morts / Franck Thilliez. Le passage, 2005 (existe en poche chez pocket)