cathedrale

Barcelone, 1320. Bernat, jeune paysan, s'installe dans cette ville après avoir fui le malheur dû aux droits innombrables de son seigneur sur lui-même et sa famille. Il entraîne avec lui son jeune fils, encore nourrisson, Arnau. Après avoir cherché refuge chez sa soeur devenue l'épouse d'un riche potier, Bernat va apprendre que la liberté a un prix. Arnau grandit lui à l'ombre de la cathédrale Santa Maria del Mar. Cette cathédrale est celle du peuple car elle se contruit peu à peu grâce à la sueur et au sang des "bastaixos" : ceux qui portent les pierres sur leur dos. Accompagné de Joan qu'il a connu dans la rue, qui est devenu son frère de sang, Arnau va vivre pleinement la transformation de Barcelone. Devenu bastaix à son tour, Arnau va faire preuve de courage, de solidarité avec ceux qui l'entourent et peu à peu gravir toutes les marches du succès jusqu'à devenir consul de la Mer, un poste très haut placé de la ville de Barcelone. Mais, il a attiré bien des jalousies et des rancoeurs. Apprécié du peuple et des petites gens qu'il soutient, il est haï des nobles et des seigneurs. Beaucoup cherchent sa perte.

Difficile de résumer en quelques lignes un roman si foisonnant! Action, amour, aventure, héros sans peur et sans reproche : tous les ingrédients sont réunis pour en faire un roman historique au rythme soutenu. La description de Barcelone et de ses habitants à cette époque est très intéressante. Je m'y suis plongée avec plaisir. J'aurais juste aimé un peu plus de profondeur dans les personnages mais l'intérêt est ailleurs. Une lecture divertissante, en tout cas.

La Cathédrale de la mer / Ildefonso Falcones. Pocket, 2009 (édition originale : Robert Laffont, 2008)

Les avis de Laurence de Biblioblog, de Keisha.