mer_noire

4ème de couverture : "En ce jour anniversaire, la première pensée de Tamouna est pour Tamaz. Cet homme, qu'elle a rencontré l'été de ses quinze ans à Batoumi et qu'au fil des années elle n'a cessé d'attendre, s'est annoncé à la grande fête qui se prépare. Dans un demi-sommeil, la vieille dame se souvient de leurs amours timides et éblouies, très vite interrompus par le départ précipité de la famille, contrainte de fuir devant les Bolchéviques. Tout aussi brutalement que de ses grands-parents et de son univers, la jeune fille a été coupée de son amour de jeunesse. Sa vie peu à peu s'est construite à Paris, parmi la communauté des exilés georgiens. Quand Tamaz finit par reparaître, alors que les frontières du pays natal sont hermétiquement closes, leurs vies se sont dessinées autrement."

Je crois que je tiens là un de mes premiers coups de coeur de l'année 2010 !! Une écriture simple et fluide qui nous plonge dans la vie de Tamouna. J'ai aimé le portrait de cette femme, l'amour et la solidarité qui lie cette famille georgienne élargie, dans les grands malheurs comme dans les petits bonheurs, mais dans la pudeur des sentiments qu'on n'exprime pas toujours. A 90 ans, Tamouna regroupe une nouvelle fois sa "tribu" : des tout-petits aux plus grands, c'est un tourbillon de vie autour d'elle. Et je suis très sensible à cette ambiance là (souvenirs tous personnels). Et puis, au fil des pages, l'auteur retrace une belle histoire d'amour même si elle a été plus fantasmée que réellement vécue.

Bref, j'ai vraiment aimé !! Alors, ce roman devient un livre voyageur. Si vous êtes intéressés, faites-moi signe par mail ! Il commence son périple chez Anne !

masse_critique

Merci une nouvelle fois à Guillaume pour cette opération "Masse critique" de Babelio et aux éditions Sabine Wespieser pour l'envoi. D'autres critiques de ce livre ici !

La Mer noire / Kéthévane Davrichewy. Sabine Wespieser éditeur, 2010