Levraoueg, la tourneuse de pages, fait son grand retour !! Cela m'a rappellé que je participe à son challenge du 1% littéraire. Le principe, lire au moins 7 titres parus entre août et octobre 2009, lors de la célèbre rentrée littéraire. Voilà le 5ème pour ma part.

carrefournostalgie

François Heurtevent, maire de la ville de Périsac, vient de perdre les élections pour quelques centaines de voix. Amer et un peu perdu, il plonge peu à peu dans la déprime. Jusqu'au jour où il découvre, par hasard, une ancienne phto de classe, celle de l'année du bac. Un flot de souvenirs remonte à sa mémoire et François se met en quête de retrouver ses anciens camarades. Il se remémore aussi ses débuts en politique, auprès de celui qui l'a façonné, Dercours, ancien ministre maintenant mort, dont il a été longtemps l'assistant. Lors de son périple pour rencontrer les anciens du Cours Levert, il va retrouver le chemin de l'appartement de Dercours, qu'il va louer à son tour. Plongé dans le passé, Heurtevent va alors découvrir une autre facette de la réalité.

Après avoir lu et adoré Fume et tue du même auteur, j'avoue que j'ai été un poil déçue par ce Carrefour des nostalgies. Certes, la thématique des deux romans est vraiment très différente et ne peut être comparée mais, quand même !! J'ai trouvé le livre très long à se mettre en place. On suit François à travers Paris à la rencontre de ses anciens camarades, on découvre peu à peu son passé auprès de Dercours mais je me suis sentie aussi perdue que le personnage, ne sentant pas les liens entre les évènements. Heureusement, Antoine Laurain est un très bon écrivain, à l'écriture habile et fluide et on lit cette histoire sans déplaisir. D'autant plus que la dernière partie de l'ouvrage "réveille" l'intrigue.

Carrefour des Nostalgies / Antoine Laurain. Le Passage, 2009